L’Humain, espèce invasive ? à la Maison Écocitoyenne jusqu'au 31 décembre 2021

Publié le 12 mai 2021 - Modifié le 18 mai 2021
Résumé

D’ici 2050, 75% de la population mondiale sera urbaine. L’exposition, L’Humain, espèce invasive ? interroge sur notre environnement urbain et permet à tous les publics de se saisir de ces enjeux et d’appréhender les leviers d’action pour des villes plus durables.

Image
illus exterieur MEX humain espece invasive
Body

Pour faire face à la densification de la population, les villes s’étalent, deviennent métropoles. L’activité humaine se développe, parfois au détriment des milieux naturels. Conséquence : la pression sur les écosystèmes terrestres est trop forte et une richesse d’espèces animales et végétales, pourtant si utile, s’effondre.
Nous éprouvons déjà durement les conséquences d’écosystèmes fragilisés : il nous faut faire face aux canicules, aux inondations, à des incendies destructeurs...

Face à l’urgence climatique, les villes doivent donc redoubler d’efforts pour rendre les espaces urbains durables et résilients.
Dans le monde entier, des citoyens et des collectivités agissent concrètement pour préserver la biodiversité urbaine, pour maintenir ou développer la richesse naturelle de leurs territoires et pour offrir au vivant un cadre sain.

Divers espaces sont aménagés au cœur de l’exposition afin de permettre au visiteur d’approfondir une thématique qui l’a particulièrement intéressé : ouvrages du centre de ressources, diffusion de films au choix, ou encore dispositifs multimédia interactifs.

Plus d'information sur le site de la Maison écocitoyenne.

Et pour les plus jeunes...

Ils pourront découvrir les enjeux de la nature en ville à travers des vidéos ludiques, des ouvrages, des jeux et des histoires à écouter. 

Livret de visite disponible en ligne.

 

Accès 

Maison écocitoyenne

Quai Richelieu à Bordeaux

du mardi au dimanche, de 11h à 18h.