Biodiversité

biodiversite abeilles illus
Les abeilles font partie des espèces menacées et pourtant essentielles à nos écosystèmes.                          

On estime qu’il existe sur notre planète entre 13 et 20 millions d’espèces animales et végétales différentes. Environ un million d’entre elles sont aujourd’hui menacées d’extinction.

Ce risque d’extinction de masse est aujourd’hui largement dû aux activités humaines, on parle donc de causes anthropiques. 


La biodiversité actuelle est le produit de plus de trois milliards d’années d’évolution. Elle constitue un patrimoine naturel et une ressource essentielle : elle régule le climat, la qualité de l’eau, de l’air ; elle prodigue des ressources consommées par l’Homme et les autres êtres vivants. L’équilibre de la planète dépend de cette biodiversité, car c’est elle qui permet la photosynthèse, la biomasse, le cycle de l’eau, la formation des sols... 
Heureusement, il est encore temps d’agir pour la préserver, et pour protéger les milieux et les ressources grâce auxquels elle se développe.

Ce sont autant d’enjeux auxquels tous les pays du monde sont confrontés, y compris la France, un des pays les plus diversifié d’Europe en termes d’écosystèmes et de biodiversité.

Elle figure en effet parmi les dix pays hébergeant le plus grand nombre d’espèces menacées : 1 508, présentes sur le territoire, en métropole et en outre-mer. La moitié des zones humides et des prairies du pays ont disparu depuis les années 1950, et plus de 60 000 hectares (soit plus de 230 stades de foot par jour) de surfaces agricoles et milieux ouverts sont détruits chaque année en moyenne, souvent sous la pression de l’urbanisation croissante [Source : L’Union Internationale de la Conservation de la Nature]. 

Il s’agit donc d’une cause mondiale, mais aussi locale !  

jardin anatole france Merignac
Le jardin de l'école Anatole France à Mérignac, un havre de biodiversité (2021-2021)


À l’échelle d’une commune et d’une école, il est possible de détecter les effets de l’activité humaine et du dérèglement climatique sur la biodiversité et les écosystèmes : des chants d’oiseaux plus rares, la prolifération des moustiques-tigres et autres espèces invasives, une mare qui s’assèche, une végétation qui évolue, des habitats naturels qui se raréfient... et d’autres qui apparaissent ! Ce sont autant de constats réalisables par les enfants eux-mêmes.


L’enfant, citoyen de demain, peut comprendre la nécessité de protéger la biodiversité s’il conçoit que l’Homme fait partie de la nature sans en être le centre. Cela commence par mieux connaître la biodiversité qui l’entoure, pour la comprendre et la préserver.


L’essentiel

La biodiversité, contraction de biologie et diversité, désigne la variété du vivant : les espèces animales, végétales, les écosystèmes et toutes les relations qu’ils entretiennent. 
Un écosystème est un ensemble formé par un environnement et par toutes les espèces qui y vivent, s’y nourrissent et s’y reproduisent. La taille d’un écosystème peut varier considérablement : il peut s’agir d’une forêt, comme d’un arbre seul ou un champignon, tant qu’il sert de support à la vie de plusieurs autres espèces.
La biomasse correspond à la masse totale de l’ensemble des êtres vivants occupant, à un moment donné, un espace naturel défini.

Une liste rouge mondiale fait état de 30 178 espèces animales menacées. Parmi elles, 41% des amphibiens, 14% des oiseaux et 25% des mammifères sont menacés d’extinction au niveau mondial.


La préservation de la biodiversité fait l’objet de plusieurs grands objectifs de développement durable pour lesquels la France s’est engagée à l’horizon 2030 tels que...

  • Protéger et restaurer les écosystèmes liés à l’eau, notamment les montagnes, les forêts, les zones humides, les rivières, les aquifères et les lacs.

  • Gérer et protéger durablement les écosystèmes marins et côtiers.

  • Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité.

ODD6odd 14ODD 15

 

 

 

 

Sur mon territoire


Les espaces naturels, agricoles et forestiers (coteaux, jalles et ruisseaux, marais, forêts, prairies, zones maraîchères...) représentent plus de la moitié du territoire de Bordeaux Métropole.
La Métropole s’engage au quotidien pour la protection de cette biodiversité :


Dans les programmes

picto cycle 1


Explorer le monde
Se repérer dans l’espace : Découvrir différents milieux : observer le paysage comme milieu marqué par l’activité humaine, initiation concrète à une attitude responsable (connaissance de l’impact de certains comportements sur l’environnement).
Explorer le monde du vivant : Observer les différentes manifestations de la vie animale et végétale.
Les questions de la protection du vivant et de son environnement sont abordées dans le cadre d’une découverte de différents milieux, par une initiation concrète à une attitude responsable.

cycle 2

Questionner le monde : Mise en pratique des premières notions d’éco-gestion de l’environnement : gestion des déchets, du papier, économies d’eau et d’énergie (éclairage, chauffage)
Comment reconnaître le monde vivant ?  Connaître des caractéristiques du monde vivant, ses interactions, sa diversité : identifier les interactions des êtres vivants entre eux et avec leur milieu. Identifier quelques interactions dans l’école. 

cycle 3


Géographie - Se déplacer : Dégager les enjeux des nouvelles formes de mobilité.
Géographie - Mieux habiter : Réduire la pression sur les ressources et limiter les rejets dans l’environnement. Favoriser la place de la nature en ville.

Sciences et technologie- Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent
Sciences et technologie - La planète Terre, les êtres vivants dans leur environnement : identifier des enjeux liés à l’environnement, relier les besoins de l’être humain, l’exploitation des ressources naturelles et les impacts à prévoir et gérer (risques, rejets, valorisations, épuisement des stocks). Exploitation raisonnée et utilisation des ressources.


Des pistes pour un projet

Des questions pour construire une problématique

  • Comment favoriser et protéger la biodiversité dans l’enceinte de mon école ?

  • Quelles sont les zones de biodiversité de ma commune, et dans la cour de mon école ?

  • Comment créer du lien avec la nature qui nous entoure ?

  • Comment protéger l’eau, ressource indispensable à la vie ?

Des suggestions d’activité

  • Observer les plantes et animaux, identifier leur comportement, leurs interactions ;

  • recréer des écosystèmes mêlant différentes espèces animales et végétales (jardin japonais) ;

  • fabriquer des abris et refuges pour observer les espèces (cabane à oiseau, hôtel à insectes, nichoir à chauve-souris) ;

  • aller à la rencontre des professionnels de la nature dans sa commune pour comprendre les enjeux de biodiversité au niveau local (jardiniers de la collectivité, apiculteurs) ;

  • alimenter un programme de sciences participatives en recensant les espèces observées au niveau de l’école ou de la commune.

  • Découvrez des projets portés par les écoles de Bordeaux Métropole avec les Juniors du Développement Durable sur la thématique Biodiversité.

Découvrez des projets portés par les écoles de Bordeaux Métropole avec les Juniors du Développement Durable sur la thématique Biodiversité.