Changement climatique

La Terre vit aujourd’hui sa période la plus chaude depuis 2000 ans. En cause notamment, la concentration des gaz à effet de serre, le CO2 surtout, qui captent l’énergie du soleil pour maintenir sur la planète un niveau de température favorable à la vie. Du fait de nos modes de productions agricoles et industrielles, des transports, et plus récemment de nos modes de communication, la quantité de gaz à effet de serre rejetée dans l’atmosphère augmente de façon inquiétante : les émissions globales de CO2 ont ainsi augmenté de près de 50% depuis 1990. En conséquence, la température de la surface terrestre grimpe jusqu’à des niveaux sans précédent.

illus chmgt climatique
Le dérèglement climatique, notre legs aux générations futures.                            

L’urgence est de mise, car la plupart des effets du changement climatique persisteront pendant de nombreux siècles, même si l’on met fin aux émissions de gaz à effet de serre. À ce jour, on ne peut plus inverser la tendance. En revanche, il est encore possible d’atteindre l’objectif fixé en 2015 par l’accord de Paris, soit limiter l’augmentation des températures à 2C° d’ici 2100.

Si le protocole de Kyoto, la COP 21 ou les mobilisations des Jeunes pour le climat laissent à penser que le monde a largement pris conscience du problème, certains courants climato-sceptiques persistent à nier la gravité de la situation, et parfois l’idée même de réchauffement climatique. D’importants efforts restent donc à mener pour continuer à sensibiliser la population.

Ainsi, il est plus qu’indispensable d’éduquer les citoyens de demain à l’urgence climatique. 

L’école est d’autant plus légitime à traiter de la lutte contre le changement climatique qu’elle est le témoin quotidien des causes de ce phénomène : les trajets motorisés domicile-école-travail, la multiplication des outils informatiques et connectés consommateurs d’énergies et générateurs de gaz à effet de serre, la disparition des espaces végétaux dans les cours de récréation au profit du tout minéral... Ce sont autant de sujets qu’il est possible de questionner avec vos élèves en classe, afin de les sensibiliser et de les rendre acteurs à leur niveau de cette cause mondiale.

 

Deux stratégies sont indispensables :

  • L’atténuation du réchauffement climatique : ce sont tous les efforts consentis pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ou pour stocker ces gaz en dehors de l’atmosphère, afin de ne pas aggraver le réchauffement actuel.

  • L’adaptation au réchauffement climatique : c’est l’ajustement de notre système et mode de vie face au changement climatique et à ses conséquences, pour en modérer les impacts négatifs voire en tirer des opportunités.

La référence : le GIEC est le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Il évalue et synthétise les travaux publiés par des milliers de climatologues à travers le monde. Ses travaux ont pour objectifs de rendre compte des connaissances les plus récentes sur le sujet et d’alerter les décideurs et la société civile.

La lutte contre le réchauffement climatique fait l’objet de plusieurs grands objectifs de développement durable pour lesquels la France s’est engagée à l’horizon 2030 tels que... 

  • Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions.

  • Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable.

  • D’ici 2020, accroître considérablement le nombre de villes et d’établissements humains qui adoptent et mettent en œuvre des politiques [...] en faveur de l’adaptation aux effets des changements climatiques et de leur atténuation et de la résilience face aux catastrophes.

ODD 13ODD7ODD11

 

 

 

 

Sur mon territoire

D’ici à 2100, un rapport d’AcclimaTerra prédit un réchauffement de la région Nouvelle-Aquitaine de l’ordre de 2,5°C. Des sécheresses plus sévères, des jours de forte chaleur plus nombreux mais aussi davantage de pluies extrêmes pourraient être à prévoir. Sur le territoire de Bordeaux Métropole, Météo France a déjà enregistré une hausse globale de température de 1,5°C depuis 1950.

 

 

Pour atténuer les conséquences du réchauffement climatique...

Bordeaux Métropole œuvre aujourd’hui à développer des réseaux de chaleur, basé sur des énergies renouvelables moins polluantes pour réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre. L’objectif est de porter la part des énergies renouvelables dans la consommation de Bordeaux Métropole à 32 % d’ici 2030. Elle était de 14,2 % en 2017.

La Métropole s’attache aussi à promouvoir une mobilité durable, en encourageant la marche et le vélo et en développant les transports en commun avec de nouvelles lignes de tram et de bus, pour raisonner le recours à la voiture individuelle.

En s’inscrivant au challenge de la mobilité inter-écoles, les élèves peuvent eux aussi agir collectivement durant une semaine en renonçant à la voiture, et ainsi contribuer à la lutte contre le changement climatique !

Et pour s’adapter au réchauffement climatique et limiter les températures extrêmes en ville, la métropole végétalise et développe des îlots de fraîcheur urbains.

Elle mène aussi une ambitieuse politique de plantation d’arbres : objectif 1 million d’arbres sur le territoire !

 

Dans les programmes

picto cycle 1

Explorer le monde : Se repérer dans l’espace : Découvrir différents milieux : observer le paysage comme milieu marqué par l’activité humaine, initiation concrète à une attitude responsable (connaissance de l’impact de certains comportements sur l’environnement).

picto cycle 2

Questionner le monde : Mise en pratique des premières notions d’éco-gestion de l’environnement : gestion des déchets, du papier, économies d’eau et d’énergie (éclairage, chauffage)

Explorer les organisations du monde Comparer des modes de vie à différentes époques ou de différentes cultures : déplacement, alimentation, habitats, vêtements...Les climats et leur importance à travers l’adaptation des sociétés à leur milieu naturel.

picto cycle 3

Géographie - Consommer en France
(CM1 - thème 3) : satisfaire les besoins en énergie, en eau et en produits alimentaires : questionner les modes de consommation de notre société, dans une perspective de développement durable.

Géographie - Se déplacer
(CM2 - thème 1) : se déplacer au quotidien en France : étudier les modes et réseaux de transport utilisés par les habitants dans leur quotidien ou dans des déplacements plus lointains. Découvrir aussi les aménagements liés aux infrastructures de communication. Étudier différents types de mobilités et dégager les enjeux des nouvelles formes de mobilités.
Se déplacer au quotidien dans un autre lieu du monde.
Se déplacer de ville en ville en France, en Europe et dans le monde.

Géographie - Mieux habiter (CM2 - thème 3) : réduire la pression sur les ressources et limiter les rejets dans l’environnement.

Sciences et technologie - Matière, mouvement, énergie, information
Décrire les états et la constitution de la matière à l’échelle macroscopique : le domaine du tri et du recyclage des matériaux est un support d’activité à privilégier.
Identifier différentes sources et connaître quelques conversions d’énergie : aborder la notion d’énergie renouvelable, connaître quelques dispositifs visant à économiser la consommation d’énergie.

Sciences et technologie - La planète Terre, les êtres vivants dans leur environnement
Caractériser les conditions de la vie terrestre : étude de phénomènes météorologiques et climatiques en lien avec l’éducation au développement durable.
Identifier des enjeux liés à l’environnement : relier les besoins de l’être humain, l’exploitation des ressources naturelles et les impacts à prévoir et gérer (risques, rejets, valorisations, épuisement des stocks). Exploitation raisonnée et utilisation des ressources.

 

Des pistes pour un projet

Des questions pour construire une problématique

  • Pourquoi et comment économiser l’énergie à l’école ?

  • Que pouvons-nous faire pour limiter notre production de gaz à effet de serre ?

  • Quelles sont les conséquences du changement climatique sur la vie des êtres humains ?

Des suggestions d’activité

  • Calculer le bilan carbone de l’école, de la classe, sur une période donnée ;

  • visiter un centre de production d’énergies renouvelables ;

  • réaliser des expériences sur l’effet de serre, pour comprendre le réchauffement climatique.

Découvrez des projets portés par les écoles de Bordeaux Métropole avec les Juniors du Développement Durable sur la thématique Changement climatique.